Actualités

La Haute Autorité de Santé publie ses recommandations pour le repérage et l'orientation des enfants à risques de Troubles du Neuro-Développement

En février, est sortie la dernière recommandation de la HAS (Haute Autorité de Santé) concernant les troubles du neuro-développement et notamment le repérage et l'orientation des enfants à risques. Grande nouvelle : les troubles liés à  une exposition prénatale à l'alcool sont explicitement cités ! Les objectifs de cette recommandation sont :
  • d’harmoniser les pratiques de repérage et d’orientation des enfants ayant un trouble du neurodéveloppement (TND) dans une population à risque entre 0 et 7 ans (7 ans 11 mois) au sein des réseaux de suivi pédiatrique formalisés et par les professionnels de soins primaires en lien avec eux ;

  • d’optimiser le parcours de l’enfant et de sa famille, depuis l’identification des signes d’alerte d’un TND jusqu’à l’orientation vers une intervention précoce et/ou une équipe de diagnostic et de prise en charge de 2ème ligne.

    Les TND1 débutent durant la période du développement et regroupent :

    ■ les handicaps intellectuels (trouble du développement intellectuel) ;■ les troubles de la communication ;

    ■ le trouble du spectre de l’autisme ;

    ■ le trouble spécifique des apprentissages (lecture, expression écrite et déficit du calcul) ;

    ■ les troubles moteurs (trouble développemental de la coordination, mouvements stéréotypés, tics) ;

    ■ le déficit de l’attention/hyperactivité ;

    ■ les autres TND, spécifiés (par exemple TND associé à une exposition prénatale à l’alcool), ou non.

     

    Lien vers le document de synthèse : HAS TND Repérage et orientation des enfants à risques.pdf

    Documents complets pour les professionnels : sur notre site aller en page " Ressources Professionnels de santé" , vous y trouverez la synthèse, la fiche-outil pour les médecins de 1ère ligne et la recommandation pour la pratique clinique.

     


Retour
avril 7, 2020 Catégorie : Au jour le jour Posté par : Vivre avec le SAF