Actualités

Un cerveau différent: comment faire?

Une très intéressante animation pour expliquer aux enfants le fonctionnement différent de leur cerveau...

Créé à la demande de l'association Vie et Espoir, le CHU et le CESAH de Rouen par NeoDigital, cette petite animation est très claire et peut aider à expliquer aux enfants atteints de TCAF la différence de fonctionnement de leur cerveau. Suivez ce lien.

En quelques mots:

"Organe essentiel à ta vie, ton cerveau est toujours actif, la nuit comme le jour, c’est le centre de ton système nerveux. En d’autres mots, l’ordinateur central. Il gère en permanence une importante quantité de messages venant de l’intérieur comme de l’extérieur de ton corps. Pour remplir sa mission, il possède une série d’outils qui vont te permettre de parler, penser, te souvenir, te concentrer et regarder ; ce sont les fonctions cognitives de ton cerveau. Lorsque tu apprends, ton cerveau reçoit, analyse puis traite les informations. Celles-ci arrivent sous forme de messages électriques et chimiques. En passant de neurone en neurone elles sont conservées dans ta mémoire. Ainsi ton cerveau crée de nouveaux chemins de neurones qui se renforcent, deviennent plus faciles à utiliser, et des passerelles apparaissent permettant d’aller de l’un à l’autre plus rapidement. Ces informations sont triées et rangées dans différentes zones. La zone frontale est le lieu des idées, des ressentis et des émotions. La zone temporale s’occupe de ton audition, des sons et des odeurs. La zone occipitale s’intéresse à la vision. Quant à la zone pariétale c’est le mouvement qui l’occupe. Le cervelet lui coordonne, équilibre, planifie et organise les mouvements de ton corps comme tes activités d’écriture ou de calcul notamment. Si tu as une maladie située dans le cerveau, certaines zones peuvent être endommagées. Dans ce cas, les neurones perdent leurs connexions et leurs circuits de communications, rendant ainsi les chemins moins praticables. Il t’est alors difficile de tracer une figure géométrique, résoudre un problème ou copier un texte au tableau. Toutes ces difficultés peuvent t’occasionner de la colère, de la peur ou de la tristesse. Pourtant il est possible d’aménager la manière dont tu apprends. Ne faire qu’une seule activité à la fois. Te réserver des pauses entre les exercices. Utiliser ton ordinateur comme un outil et pour écrire vite et bien. Enfin, il est important que tu aies des activités physiques qui stimulent ton cerveau. Il faut que tu saches que tout au long de ta vie ton cerveau peut apprendre et qu’il peut encore créer de nouveaux chemins… Tout reste à faire !"



Retour
sept. 25, 2017 Catégorie : Vu dans la presse Posté par : Vivre avec le SAF