Actualités

Alcool et grossesse: les médias nationaux en parlent enfin!

Après Le Monde et France Inter en Avril, Europe1 en septembre, France 2 et Envoyé Spécial consacre enfin un reportage à se sujet...

Hier soir 1er octobre, nous avons pu voir le très beau reportage consacré à "alcool et grossesse" par Envoyé Spécial. Nous avons pu y voir des interviews touchantes, notamment celles de plusieurs membres de notre association. C'est sans doute un pas vers la reconnaissance des dégats causés par l'alcoolisation foetale, mais c'est loin d'être suffisant. Je vais laisser ici la parole à notre vice-présidente qui lance un plaidoyer vibrant:

"Chers amis , vous êtes plus de 3000 à venir visiter notre page Facebook chaque semaine et nous en sommes très fiers . Notre association s'agrandit de mois en mois,  de nouveaux membres adhérent et notre voix commence à porter . 

Les médias les plus importants ( France 2 , Le Monde , France Inter ...) parlent enfin de l'alcoolisation foetale . Mais pour faire vraiment avancer les choses nous devons être plus nombreux encore . 
Tout reste encore à faire : 
- Nous avons besoin de structures spécialisées pour faire diagnostiquer et suivre nos enfants . 


- Nous voulons que les professionnels du médico-social soient correctement formés pour mieux comprendre nos enfants et pour être vraiment efficaces dans leur suivi . La formation des médecins au SAF se résume au seul syndrome et à quelques lignes dans un livre .


- Le personnel de l'ASE confond souvent les troubles du comportement de nos enfants avec les signes d'une maltraitance familiale . Cela entraîne des conséquences catastrophiques comme des signalements injustifiés . A tel point que de nombreuses mamans biologiques n'osent pas demander à leur pédiatre un diagnostic de peur qu'on leur enlève leur enfant . 


- Les familles d'accueil , ne connaissant pas les caractéristiques du SAF ne sont pas armées pour aider les petits et grands qu'on leur confie . Ceux-ci passent alors de famille en famille, provoquant l'aggravation de leurs troubles. 


- Beaucoup de sages-femmes savent reconnaître un enfant touché par l'alcool mais n'osent pas le signaler de peur de stigmatiser la mère et l'enfant ce qui entraîne la naissance de nouveaux enfants touchés et le non suivi du premier né. 


- En milieu scolaire les enseignants, spécialisés ou non, ne connaissent pas les TCAF (Troubles Consécutifs à l'Alcoolisation Foetale) et confondent souvent les troubles du comportement avec les conséquences d'une mauvaise éducation familiale. Les parents sont sermonnés et les enfants sont punis a tort, ce qui aggrave leur stress et par conséquent leur troubles . La solution trouvée : l'envoi en IME où beaucoup de nos enfants régressent . Au Canada , des structures d'enseignement spécialisées amènent ces enfants jusqu'à un niveau de terminale ... Preuve qu'ils ont souvent des capacités ignorées ! 

Ce ne sont que des exemples de tout ce qui reste à faire ....à commencer par un message clair de l'INPES sur tous les abris bus et sur toutes les radios de France comme le font déjà plusieurs pays européens . 

Pour changer les choses notre association Vivre avec le SAF doit compter beaucoup plus d'adhérents . Les familles touchées par l'autisme sont devenues incontournables et ont fait tomber le tabou et la culpabilité qui pesaient sur elles . Nous devons nous aussi unir nos forces et obtenir la reconnaissance de l'alcoolisation foetale comme étant un véritable handicap et surtout comme étant un handicap ÉVITABLE . 
Soyez nombreux à venir nous rejoindre , familles touchées ou simples soutiens. Vous serez notre force pour avancer . Le bulletin d'adhésion se trouve sur notre site Vivre avec le SAF.fr 

Les familles de la Réunion viennent de se joindre à nous et nous les remercions infiniment . Elles ont beaucoup à nous apporter et nous sommes très fiers de les avoir à notre côté pour cette lutte . 

Véronique

Je voudrais aussi mentionner à nouveau ces deux excellents ouvrages sur le sujet:

- La tête en désordre,  aux éditions l'Harmattan. Ecrit par Catherine Dartiguenave et Stéphanie Toutain, ce livre rassemble des témoignages de familles. 

- Maija petit volcan, aux éditions Attrape-lune. Ecrit et illustré par Véronique Faudou-Sourisse et destiné aux enfants, ce livre raconte la vie d'une petite fille atteinte de Troubles Causés par l'Alcoolisation Foetale.

Vous trouverez les infos détaillées sur ces deux livre sur notre site, à la page "Ressources-Livres"


Retour
oct. 2, 2015 Catégorie : Au jour le jour Posté par : Vivre avec le SAF